Infos travaux

Liesse II : la rue de Paris en chantier durant l’été

Des travaux de réseaux, préalables au lancement de nouvelles constructions au sud de Liesse, seront engagés par l’agglomération sur juillet-août.

Afin d’alimenter ce futur périmètre, l’agglomération engagera du 1er juillet au 2 septembre des travaux de raccordement de réseaux sur la voirie existante (électricité, chauffage urbain, eau potable, assainissement…).
Plus précisément sur la rue de Paris, entre la rue du Champ Gaillard et l’av. Adolphe Chauvin. Si la chaussée restera ouverte, d’importantes restrictions de circulation seront à prévoir.

a.jpg

a.jpg, par Jcocher

La circulation se fera sur une voie (au lieu de 2) en alternat avec feux provisoires. Pour les besoins du chantier, des places de stationnement seront neutralisées rue du Champ Gaillard (côté place Montesquieu). L’accès à la gare et aux commerces seront maintenus. Les bus continueront de circuler avec un temps de parcours légèrement rallongé durant l’été. Automobilistes, n’hésitez pas à contourner le secteur et privilégier les itinéraires de délestage.

 

Réaménagement du chemin de Frépillon

Des travaux d’aménagement seront entrepris courant juin sur le chemin de Frépillon, quartier des Bourseaux. Objectif du chantier : simplifier la collecte des ordures ménagères pour les usagers mais aussi supprimer un point récurrent de dépôts sauvages par l’enlèvement du conteneur à déchets en béton (ordures ménagères et tri sélectif) situé à l’entrée du chemin. Le point d’apport volontaire du verre sera conservé mais déplacé.

chemin frépillon.jpg

chemin frépillon.jpg, par Jcocher

Pour faciliter le passage du camion de collecte, une aire de retournement sera réalisée au fond du chemin sur une emprise communale. Ces travaux de voirie doivent durer deux semaines.
La collecte en porte à porte sera mise en service à partir du 1er juillet. Un courrier d’information sera distribué aux riverains concernés.
En lieu et place du conteneur en béton, seront créées de nouvelles places de stationnement en épi.

 

Rue de Chennevières : la voirie réaménagée

Dès le début du mois d’avril et pour une durée de huit semaines, des travaux de réaménagement vont être entrepris par la ville rue de Chennevières, plus précisément entre la rue du Parc et la rue d’Aquitaine. Ce chantier a pour objectifs la remise aux normes des trottoirs, la création de nouvelles places de stationnement (y compris pour les personnes à mobilité réduite) et l’aménagement d’un passage piéton au milieu du tronçon. Durant les travaux, la chaussée sera ponctuellement barrée. La circulation piétonne, le passage des bus ainsi que des véhicules de collecte de déchets et secours seront toutefois maintenus en permanence.

avenue chennevières.jpg

avenue chennevières.jpg, par Jcocher

 

Tour des Bourseaux : sécurisation de l’édifice

Courant février, des fissures ont été constatées sur la Tour des Bourseaux, rue Alexandre Prachay. Le Conseil départemental du Val d’Oise, propriétaire de l’abbaye de Maubuisson dont dépend la tour a diligenté son architecte pour inspecter le monument historique. Des étais ont été provisoirement installés autour de l’édifice pour le stabiliser et le sécuriser en attendant la réalisation de travaux.

tour bourseaux.jpg

tour bourseaux.jpg, par Jcocher

 

École de La Prairie : fin de la restructuration

Entamée depuis l’été 2015, la restructuration du groupe scolaire La Prairie se poursuit avec l’extension de l’école maternelle dans les anciens locaux du centre de loisirs, rendus disponibles par l’ouverture d’un nouvel équipement en janvier 2018. Depuis la mi-mars, des travaux sont en cours pour y créer deux salles de classe de petite section, une salle des maîtres, un coin bibliothèque et des sanitaires. Livraison du chantier : fin juillet 2019.

école prairie.jpg

école prairie.jpg, par Jcocher

 

Réaménagement : le cimetière communal passe au vert…

Sans attendre l’application de la loi Labbé, la Ville a banni dès 2008 les produits phytosanitaires pour l’entretien de ses espaces publics (plan “zéro phyto”). Une mise en œuvre qui s’est révélée plus problématique sur certains sites, dont le cimetière où les mauvaises herbes ont pris le dessus malgré

a.jpg

a.jpg, par Jcocher

l’intervention fréquente des agents du service espaces verts. Face à la prolifération de la végétation spontanée, les méthodes alternatives de désherbage manuel et thermique, très chronophages pour le personnel, se sont finalement avérées peu efficaces. Avec une conséquence induite : un mécontentement grandissant parmi les habitants, jugeant le lieu de recueillement “mal entretenu”. Afin de remédier durablement à cette difficulté, la municipalité a décidé d’engager le réaménagement en végétal du cimetière. Début mars, une première phase de végétalisationa été lancée avec l’engazonnement des allées secondaires et des espaces inter-tombes. Objectif : donner un aspect plus soigné et “vert” à ce lieu minéral, qui deviendra plus favorable à la biodiversité. Ces nouveaux espaces continueront d’être entretenus par la Ville, notamment par des tontes régulières.

 

Avenue de Verdun : le rond-point revalorisé

Afin de revaloriser le rond-point de l’avenue de Verdun situé en entrée de ville (avant le cimetière, côté Éragny-sur-Oise), des travaux ont été entrepris courant janvier par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, gestionnaire de cette surface. Le terre-plein a été entièrement débroussaillé et de nouveaux végétaux aux futures couleurs chaleureuses ont été plantés. Enfin, pour donner un joli aspect à l’ensemble, un paillage en copeaux de bois a été effectué.

rond-point.jpg

rond-point.jpg, par Jcocher

 

Renouvellement sur les courts de tennis

Les terrains de tennis du Parc des sports ont fait peau neuve. À la mi-décembre, des travaux de rénovation ont été menés sur ces équipements sportifs, non réhabilités depuis leur création en 1976. Les clôtures des cinq courts et du mur d’entraînement ont ainsi été remplacées, laissant la place à du grillage renforcé et des poteaux d’entourage plus résistants. Les portes et les serrures à carte ont elles aussi été changées pour permettre un meilleur contrôle des accès.

cloture tennis.jpg

cloture tennis.jpg, par Jcocher

 

La salle des mariages à la noce

Après avoir entrepris la rénovation de la salle du Conseil municipal en 2017, la municipalité a achevé en décembre dernier la réhabilitation de la salle communale des mariages.

Depuis avril dernier, la municipalité a en effet entrepris la rénovation totale de sa salle des mariages, construite en 1978. Un espace qui n’avait pas subi de “gros” travaux depuis 2003 et qui nécessitait d’être rafraîchi. 
Après le remplacement de toute sa façade en verre par des baies vitrées en aluminium plus isolantes, le chantier s’est poursuivi en novembre par la dépose du parquet originel et la mise en place d’un nouveau sol en pvc grisé. Le faux plafond a lui aussi été entièrement refait, avec l’installation de dalles démontables acoustiques avec luminaires à LED et enceintes sono directement encastrées. Enfin, tous les murs ont été repeints afin d’obtenir une ambiance plus chaleureuse. Quant au mobilier, déjà changé il y a quinze ans et de bonne facture, il a été conservé. Seuls les fauteuils destinés aux mariés et témoins seront retapissés au cours des prochaines semaines.

salle_des_mariages_illustrations_031.jpg

salle_des_mariages_illustrations_031.jpg, par Jcocher

 

Le chemin de Liesse va faire peau neuve

Du 10 décembre jusqu’à la fin du mois d’avril, des travaux d’aménagement de voirie vont être entrepris sur le chemin de Liesse, route d’un peu moins d’un kilomètre permettant la liaison entre la gare de Saint-Ouen l’Aumône/Liesse et le quartier de Saint-Prix. Ce chantier a pour ob­jectif premier de renforcer

Chemin_de_Liesse.jpg

Chemin_de_Liesse.jpg, par Nmoutier

la connexion entre ces deux zones de la ville. Financé par la Ville, la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et le Syndicat mixte départemental d’électricité, du gaz et des télécoms du Val d’Oise (SMDEGTVO), ce projet prévoit l’aménagement d’un che­minement piéton le long de cette voie qui ne dispose actuellement d’aucun trottoir. Usée par le temps, la route sera entière­ment rénovée, avec limitation à 30 km/h et aménagement de trois traversées piétonnes à différents endroits de la chaussée. Une modernisation conséquente qui comprend aussi la rénovation de l’éclairage public et l’enfouissement des réseaux aériens. Autre spécificité du projet : la création du côté du quartier de Saint-Prix d’un bassin d’infiltration qui aura pour but de récolter une partie des eaux pluviales de la voie ; l’autre partie étant gérée par le bassin de rétention existant. Enfin, sept places de parking devant la résidence seront réa­lisées ainsi qu’un refuge pour simplifier le croisement des véhicules. La rue de Maunoury restera en impasse.

Pendant toute la durée des travaux, la circulation des véhicules sera interdite entre 8h et 17h (sauf pour les véhicules d’incendie et de secours). Par contre, l’accès aux riverains sera maintenu en permanence, ainsi que la collecte des ordures ménagères.  

Coût total du chantier : 494 000 € TTC (participations financières : 122 016 € - CACP et 30 691,84 € - SMDEGTVO).

École Rousseau : ouverture d’un bâtiment modulaire en janvier

Face à la hausse des effectifs scolaires et la réforme prévoyant le dédoublement des classes de CP (12 élèves pour un enseignant) dans les zones classées réseau d’éducation prioritaire, l’école Rousseau accueillera début janvier un bâtiment modulaire, dans la partie basse de la cour de l’école. D’une

_dsc0012.jpg

_dsc0012.jpg, par Nmoutier

superficie de 144 m², il sera composé de deux nouvelles salles de classe élémentaire (CE1/CE2) ainsi que des sanitaires enfants/adultes. Ce nouveau lieu permettra en parallèle une réorganisation au sein de l’école puisque les CP et la classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) bénéficieront de locaux plus
spacieux et plus adaptés. Afin de permettre l’installation de ce modulaire, d’importants travaux ont été réalisés. En novembre, les fondations du bâtiment ont été coulées et les réseaux implantés. Le nouveau modulaire a été quant à lui installé à la fin du mois de novembre. S’en suivra l’aménagement
et l’équipement de ces nouvelles classes durant le mois de décembre.